Tag Heuer Carrera Calibre 36 Flyback

La Carrera de Tag Heuer au rythme du Calibre 36 Flyback

50 ans au compteur, ça se fête! Mieux qu'une réédition, la Carrera Calibre 36 Flyback renouvelle le genre par un développement stylé et affuté au 5 Hertz.

Par David Richard

«Un bon design au bon moment!» Voilà pour Jack Heuer, l'explication essentielle du succès immédiat du chronographe Carrera dès son lancement en 1963. Non sans raison économique, l'illustre CEO entre 1962 et 1982 de la marque éponyme s'empressait de décliner la formule en de multiples modèles qui font aujourd'hui le bonheur des collectionneurs. Sobriété, efficacité et innovation caractérisent ce premier chronographe sportif qui n'est pas sans rappeler le Modernisme ambiant des sixties ou les compte-tours des bolides automobiles d'alors. Un hobby revendiqué par ce patron d'avant-garde qui, dès 1969, équipa chaque Carrera d'un mouvement automatique maison avec micro-rotor, le Chronomatic dit aussi «calibre 11.» Un tournant en matière horlogère et la pôle position pour Heuer!

TAG Heuer Carrera Calibre 36 Flyback

La maison devint ainsi la première marque à sponsoriser un pilote automobile, Jo Siffert, et s'affirma, en quelques 50 années, comme partenaire de choix pour les écuries de Formule 1 tout comme le leader mondial en matière de chronomètres de très haute précision.

Une motorisation haute fréquence pour l'emblème des circuits

C'est une première et c'est pour le cinquantième anniversaire: une Carrera se dote d'un mécanisme battant 36’000 alternances par heure. Point de débat quant à l'origine du mouvement, puisque la synergie LVMH permet à TAG Heuer d'utiliser la plateforme El Primero, dont on imagine sans peine qu'il s'échappe de la Flyback Stratos animée par le module 405. Une fonction Flyback qui permet, faut-il le rappeler, une remise à zéro de la fonction chrono en une seule pression.

TAG Heuer Calibre 36

Le choix d'adapter un mouvement - fut-il célébrissime - initialement prévu pour des boites de 36/39 mm à un format de 43 mm n'a pas fini d'animer les débats de passionnés sur l'effet esthétique des deux guichets à 9 heures et 3 heures. Tout comme la masse oscillante issue du calibre 16, visible par le fond en verre saphir inrayable, et que d'aucuns rêveraient de voir plus «dessinée». Qui aime bien châtie bien? Que les aficionados se rassurent; les codes Carrera sont bien présents, affirmés et toujours aussi empreints de modernité. Le cadran toujours tri-dimensionnel est aussi bipartite comme au temps des chronomètres Heuer. En lisière du cadran soleillé anthracite, les index appliqués main marquent l'heure commune lue par deux aiguilles polies, luminescentes et raccourcies à cet effet.

TAG Heuer Carrera Calibre 36 Flyback

A l'extérieur, priorité est donnée au chronographe dans une disposition qui n'est pas sans rappeler celle du Mikrograph. Ensuite, c'est à vous de choisir entre la touche rétro et urbaine des modèles acier ou résolument contemporaine et taillée pour le circuit du modèle Racing.

Un calibre 36, trois variantes, cinq possibilités

A tout seigneur tout honneur, le modèle Racing affirme la modernité des matières. 

TAG Heuer Carrera Calibre 36 Flyback

Celle du high-tech avec le titane grade 2 sablé combinant à la fois légèreté et haute résistance pour une boîte dont la finition en carbure de titane noir rappelle la couleur mate des coupés GT actuels. A l'identique, le bracelet cuir perforé apporte son surplus de confort et de douceur tout en évoquant l'univers automobile de compétition. Raffinement ultime, le cadran soleillé est muni de chiffres arabes en «or noir» polis et appliqués à la main ainsi qu'une échelle tachymétrique.

Test de la Tag Heuer Carrera Calibre 36

Les poussoirs de style «piston» achèvent la signature d'un esprit résolument sportif conjugué au luxe de l'ornementation. Ce que les deux autres variantes illustrent à dessein avec leurs boitiers en acier polis contrastant avec un cadran noir/anthracite ou blanc/ anthracite. Effets de couleur et de matière que deux bracelets cuir ou métal singularisent à l'envi, avant que de partir célébrer ce cinquantième anniversaire quelque part entre Maranello et le Nürburgring.

TAG Heuer Carrera Calibre 36 Flyback

Le monde des montres et des bolides selon Chris Hemsworth

Par Josh ShanksRédacteur Etats-Unis
A peine sorti de la promotion titanesque de son film “Avengers: Infinity War”, l’acteur australien Chris Hemsworth a filé aux Etats-Unis....

L'Aquaracer Calibre 72 gagne ‘The final countdown’!

Par David Richard
Héritière d'une longue tradition de chronographes marins, l'Aquaracer Calibre 72 Countdown de TAG Heuer sera toujours associée...

Les 50 ans de la Tag Heuer Carrera, 50 ans de recherches et d’innovations - Partie 2

Par Malik Bahri
Attention, on passe sans transition à Baselworld 2013. Car la gamme Carrera existe toujours et l’innovation est toujours présente en cette...

Les 50 ans de la Tag Heuer Carrera, 50 ans de recherches et d’innovations - Partie 1

Par Malik Bahri
1963. Une année charnière dans l’histoire de l’horlogerie. L’année qui marque sans doute la dernière grande époque de l’horlogerie...